Retour à la page principale
Vers la descendance de Raymond Fraisse

Fiche individuelle de Jeanne MAUGIRARD

Jeanne MAUGIRARD est née à Nemours, vers 1684 estimé.
Elle est l'enfant légitime de François MAUGIRARD* et de Jeanne LE CLERC*
Voir l'acte de baptême, AD Dammarie Les Lys ref. 5MI5211.

Le 4 novembre 1704, elle épouse Louis BOUCHERY, garçon épicier,
fils de feu Louis BOUCHERY et de Françoise Margueritte PICOÜET, de la paroisse du BOULAY.
Voir l'acte AD Dammarie Les Lys, ref. 5MI5212, ( p. 266 sur le site des AD).

Elle sera veuve puis,
le 04 Août 1711, à Nemours, elle épousera en deuxième noce : Michel LEVIEL,
marchand épicier. Fils d'Estienne LEVIEL et de Charlotte Le RUOY, épouse en deuxième noce d'Adrien LATINVILLE.


Voir l'acte de mariage, AD Dammarie Les Lys Nemours, 5MI5213, (p.104)


C'est eux qui recueilleront les orphelins de Louis Jérôme FAISSE à leur retour de Saint Domingue
Lorsque leurs tantes et oncle ne pourront plus le faire !

Car c'est sans aucun de doute de Michel LE VIEL et de sa femme Jeanne MAUGIRARD
dont parle Marie Étienne FRAISSE dans sa lettre lorsqu'il était prisonnier à Londre
Voir sa lettre de Londres datée du 10 mai 1794 : Lettre écrite à ses sœurs
notamment le passage 
«  faite passer vos lettres très courtes au bon parent de Paris
qui vous a témoigné de l'attachement, il les lira et les acheminera
s'il le peut ou s'il le juge à propos. »


Ainsi que dans la lettre écrite en 1797 à New York par Marie Étienne à Madame Laborde Madame
LEVIEL
et leur fils et gendre Ms DEXPILLY et LEVIEL
dont la charité à recueilli mes infortunés neveux et nièces
et soutient une de mes sœurs qui servait de mère à ces orphelins.je desirerais bien ardemment, dis-je que ces personnes si charitables reçurent un secours de cent à cent cinquante Louis...