Contrat de mariage entre Philippe Denis Pinet et
Marie Catherine Rosalie Fraisse,
Nemours, AD Dammarie Les Lys Ref. 1000E52

___________________________________________________________
Page 1 ;
(Déchiffrement en cours.)

____________________________________________________________
((mention en marge))

Mariage
Philippe Denis Pinet
et
Catherine Rosalie Fraisse
4 may 1775
______________________

F
Ft Grosse
Suit ..................du présent
Le 11 février 1808
_____________________________________________________________

Furent présent Sr.philippe
Denis Pinet garcon majeur demeurant
au hameau La ronce paroisse de Dormelle
pres de montereau, fils du Sr. Philippe Pinet
Bourgeois et Dme Marie Denize
Vallet
son épouse, demeurant en leur ferme au dit
hameau de La Ronce Etant tous ce jour en cette
ville, a ce présents, la dite Dme du dit Sr. son mari autorisée
mème les dits Sr. et Dlle Pinet stipulant en leurs noms
attendu la dot ci après, d'une part.
Et Marie Catherine Rosalie Fraisse
majeure demeurant à Egreville fille du Sr. Louis
françois fraisse
ancien fermier Général de la
Baronie d'Egreville et actuellement controlleur
des Domaines du Roy
et de deffunte Dme anne
Catherine Maugirard
son épouse le dit Sr fraisse
étant aussi ce jour en cette ville a ce présent avec son
consentement, mème stipulant en son nom, d'autre part.
Les quels désirant régler les conventions
du mariage qui sera incessament célébré en face
d'église entre le dit Sr. Philippe Denis Pinet et la dite
Dlle fraisse, ont arr... et qu'il .... en présence de leur dit
père et mère et parent et amis ...........nommés, scavoir
...... a part du futur époux de pierre Pinet son
frère; marie catherine Pinet sa soeur, S. jean
françois son frère .......................................
, et de Me
Charles françois Bouvoi conseiller du Roy présidant prévot
juge civil criminel et de police de la prévoté Royale de
Chalay Voulx flagy ferotes son ami et conseil dme

Page 2 ;
renois épouse du dit M Bouvac dmme catherine
Renois
fille majeure amies
de la part de la dite dme future épouse de mr Jean françois
Bertier de fontenel
conseiller du Roy en l'élection de nemours de
..........Paillard son épouse elle cousine maternele
......... maugirard épouse du dit ....... Métais bourgeois
cousin germain maternel, Me ........... mestais fille
majeure cousine maternele, Me .... dupaïs conseiller du Roy en l'élection
de nemours, ami et conseil Bataille son épouse et
Dme .........Bataille épouse du dit Me dupaïs amie
* S Jean françois fraisse régisseur de la terre et seigneurie de Bazoche son frère
Les futurs époux seront communs en leurs
Biens meuble et conquet immeuble suivant
la coutume de Paris qui seule règlera leur
future communauté quoi qu'il fassent par la suite leur
demeure ou des acquisitions en pays de lois et coutume
contraire au bien f.... le quel acte expressement dérogé
et renoncé à cet égard.
Ne seront cependant point ........... des dètes et
hypothèques l'un de l'autre antérieurement à la déclaration de
leur mariage et s'il y en a elles seront acquitées
par celui qui les aura contracté et sur ses biens
personels sans que ceux de l'autre ni de la communauté
soient sujeti.
En considèration du dit mariage le dit Sr et Dme
Pinet ont constitué en dot au dit futur époux leur fils
en avancement d'hoirie sur leurs successions futures la
somme de six millles Livres, pour le remplir de la quelle
ils lui ont pasee présenté abandonné vendu et délaissé
jusqu'a due concurance toutes les montures de la dite
ferme de la Ronce tant en chevaux, harnois, charrues
charette et autres voitures et ............de labour

Page 3 ;
qu'embl......... de toute espèces de grains
étant actuellement en terre sans aucune réserve.
Et comme les dits Sr et Dme Pinet sont dans l'intention
de céder la dite ferme aux futurs époux à titre de
bail suivant les arrangements particuliers qui seront
pris entre eux à cet égard et que l'intention réciproque
des parties est que les futurs époux exploitent
la dite ferme en tout et qui en dépend à compter de la
célébration de leur mariage il est par ce présent
convenu qu'aussitôt la célébration du dit mariage
les parties feront faire part des amis communs et
personne ... connaissance la prisée et estimation
des dites monturesd'outil et les terres les de ferme
ensembles des embl..... de toute espèce de grains
et que sur le montant de la dite prisée il sera fait
auxdits futurs époux déduction dessix milles livres
de dot à lui constitué et qu'à l'égard de l'excédant
s'il s'en trouve comme il y a lieu de la présence
les futurs époux en demeureront débiteurs envers les dits
Sr et Dme Pinet père et mère aux quels il
payeront le dit excédant suivant les arrangements
qui seront pris entre eux ainsi que les dits futurs
époux, elle de luiautorisée s'obligeant pour ces présents
au moyen de la constitution de dot le survivant
des dits Sr et dme Pinet père et mère jouira des biens
du précédant sans être tenu d'en rendre aucun compte
en demeurant par lui en observer le semblable par
leurs autres enfants
Le tiers de la dot du dit futur époux
entera en la dite communauté et le surplus
....................................
ainsi que
ce qui pourra lui la faire pendant le dit mariage
par............. donations legs ou autrement

Page 4 ;

lui demeurera propre et aux sieurs de coté et de ligné.
En pareille considération du dit mariage
le dit S fraisse à constitué en dot à la dite Dlle
future épouse sa fille la somme de deux mille
livres
qu'il a remis aux dits futurs époux ainsi qu'il
le tout en argent comptant qu'en trousseau
et effet mobilier ainsi qu'ils le reconnaissent et en
quitte et remercient
La quelle somme est pour remplir la dite future épouse
de tous ces droits mobiliers et immobilier dans la
succession de la dite deffunte Dme sa mère comme sont
héritiere payer un neuvième fruits et revenus des dits
biens ....... le tout se monte et le surplus s'il
y en a sera imputé sur la succession future
du dit Sr son père du moyen de la quelle dot les futurs époux elle
de lui autorisée comme dessus consentant que le dit Sr fraisse
jouisse de tous les biens dot et droits de la dite future
épouse en la succession de la dite Dme sa mère et la
communauté de biens d'entre eux sans être tenu d'en
rendre aucun compte renoncant même les futurs épux
à lui en demander partage sous condition toute fois
pareil convention pour les autres enfants.
Plus la dite futurs épouse apporte au dit mariage
la somme de trois milles livres qu'elle déclare
provenir de bien fait des Sr Estienne Marie et
louis Jérôme fraisse ses frères actuellement aux
iles de St Domingue la quelle somme elle a présentement
remis en deniers comptant au dit futur époux ainsi qu'il
le reconnait et s'en charge envers elle de même que des
deux milles de dot constituée par le dit Sr
fraisse. Le tiers de la dot de la dite Dlle future epouse

Page 5 ;
ensemble ses donnaires...
et tout argue lui sera échue pendant le dit mariage par
succession donations legs ou autrement tant en meubles
qu'immeuble, sans être tenu des dettes de la dite
communauté dont elle sera quoi qu'elle fi fut obligé ou y eu été
indemnisée par les héritiers et sur les biens propres
du dit futur époux pourquoi et pour raison de toutes
présent contrat de mariage il y aura hypothèque sur
les biens à compter de ce jourd'huy.
Car ainsi a été convenu entre les parties
promet oblige renonce fait et passé à
nemours en notre étude l'an mile sept cent
soixante quinze le quatre may après midy
en présence de Sr Pierre Masson greffier ....de la maitrise .....
pinet vigneron de ..... au de nemours
témoin requis et ont signés les présentes .... il y a
mots rate.........sur la .....
* ensemble de cette .; ........ dite paroisse de
.......... apartenant au dit le cocq