Retour à la page principale

Pierre FRAISSE (marchand)
,
est né à Vayrole, village dépendant de l'église d'Ayne paroisse de Montarnal
commune de Sénergues (12000),
puis il a migré à Nemours (77).
En 1700 Juste avant son mariage il était domestique de
M. GAYANT d'ORMESSON, intéressé dans les grosses fermes du roi.
Et il loue à Marie du BLÉ d'UXELLES, un domaine seigneurial :
Le domaine de La Nosay, proche de Nonville, à côté de Nemours,
M. Gayant d'ORMESSON
se porte garant de cette transaction.

Concernant Les GAYANT d'ORMESSON et les du BLÉ d'UXELLES :

On trouve un d'ORMESSON à la cour du roi Louis XIV et une Madame D' ORMESSON
morte d' apoplexie en 1685 à Paris ; elle était sœur de M De FOURCY, prévôt des marchands.
et un autre d'ORMESSON intendant du Lyonnais.
Or Pierre FRAISSE était marchand et il s'est marié en 1700
avec une BOTTU de LA FERRANDIÈRE, originaire de Lyon
et GAYANT d'ORMESSON était le représentant légal du père de la mariée...

Par ailleurs il y a un :
François BOTTU de SAINT FONDS : 1675-1739 Conseiller du roi et du duc d'Orléans.
Lieutenant particulier au baillage de Villefranche, sa ville natale.
Membre des académies de Lyon et Villefranche.

Et un Laurens BOTTU de la BARMONDIERE attaché à "Monsieur" :
Cf. l'affiche ci-dessous :
Affiche passée de par Son Altesse Royale Monsieur, frère unique du Roy.
Lettres de Laurens BOTTU de La BARMONDIERE, ordonnant à tous les vassaux du Beaujolais
de prêter entre ses mains la foi et hommage au frère du Roy pour tous les fiefs de la baronnie de Beaujolais.
1694. In-plano imprimé sur papier. Mouillures. (mis en vente en Avril 2005 : 250 / 300 euros )

Il y a aussi un village Ormesson à côté de Nemours, et la comtesse de Sévigné y avait un manoir
La comtesse était une amie des du BLÉ d'UXELLES
(voir ses lettres : Au format .pdf, vous pouvez soit les lire en ligne,
soit les télécharger. Il faut "acrobate reader" pour lire les fichiers pdf.
cliquer sur + pour passer à la page suivante (ou affichage, et page suivante ) :
Pour voir les lettres (extraits du Site Gallica )

Les du BLÉ d'UXELLES et les d'HUMIÈRES étaient des hauts personnages (maréchaux de France)
à la cour de Louis XIV.
(voir le journal du marquis de DANGEAU: en 1684 ; 1685 ; 1686 ; 1699 ; 1700) (extrait du Site Gallica ).

Or Guillaume FRAISSE est directeur de la rente du village de Verayroll, paroisse de Sénergues,
due à Noble Gaspar d'HUMIÈRES voir l'acte fait à Conques en 1630.
En 1688, dans un acte, Antoine FRAISSE ( fils d'Antoine et d'Anne MADRIÈRES), règle une dette envers
l'un des d'HUMIÈRES : Noble Anthoine d'HUMIÈRES escuyer, sieur del Palini, domicilié chez un parent
demeurant à Conques.

Dans l'acte de mariage d'Estienne FRAISSE (1650), un noble Raymond de MOURET
sieur de Radnières (Ranières ?) est présent ; Or il y a aussi à la cour
(en 1684) un MOURET, porte malles du roi, qui reçoit l'abbaye de Preuilly
après la mort du chevalier d'HUMIÈRES. (voir le journal du marquis de Dangeau : en 1684)
Enfin :
Dans un autre acte un Raymond de MOURET seigneur de Paguats aurait vendu des terres
notamment celle del Sales à une demoiselle Gabrielle de La GARRIGUE
et à son fils et d'Estienne BEX ou BES ? Qui l'ont revendu à M. de MADRIÈRES.

(Jean FRAISSE
père et fils furent métayers de M. de MADRIÈRE,
pour sa métairie del Sales et de La Garrigue),
l'acte parle aussi d'un Henry Victor de MOURET.

Par ailleurs,
Il y a eu à Montauban une grande famille de FRAISSE, protestants :

Avec des docteurs en droit et en médecine, des lieutenants de juge, des marchands, des métayers, des consuls...
Et surtout un Joseph et un Raymond FRAISSE qui vont à Saint Domingue aux Cayes du fond de l'île à vache.
Ce joseph FRAISSE connaissant des ACHÉ et des ROUSSEAU et des DELON.
(Jean ACHÉ
étant le mari d'Élisabeth Victoire ROUSSEAU la belle mère de Louis Jérôme FRAISSE)

Par ailleurs, le frère de Joseph FRAISSE : Jean est marié à une DELON(G)
(même nom de famille que la mère de Louis Jérôme FRAISSE, mon ancêtre ).
Et l'on retrouve à Nemours toutes une dinastie de DELON, tanneurs, marchands et homme de lois, associés aux MAUGIRARD (bouchers)

Par ailleurs le plus jeune frère de Joseph FRAISSE : Estienne (même age que PIERRE FRAISSE de BORDEAUX)
est lieutenant au régiment de Bresse. Il fut anobli par le roi en 1723 dans ordre royal civile et militaire de Saint Louis
(même ordre que Nicolas Alophe félicité ROÜAULT, dont Louis François FRAISSE
(fils de Pierre FRAISSE de Bordeaux) réalise le terrier général de sa seigneurie.

Le père de ce Joseph : Daniel FRAISSE pouvant donc être un frère (ou un cousin germain)
de Raymond FRAISSE : Le père de Pierre FRAISSE de Bordeaux

Voir :
Les FRAISSE en Quercy (1545 - 1778...)
Les Fraisse à Saint Domingue (Haïti) : (1709 -1803)

Toutes ses relations expliquant sans doute l'ascension de Pierre FRAISSE : Marchand,
il deviendra par la suite le secrétaire financier de feue Madame (femme du frère de Louis XIV) :
Il gèrera ses domaines de Nemours et de Montargis.
(Il a eu cette fonction avant 1715. donc environ 7 ans avant la mort de celle ci : Madame étant morte en 1722).

( Montarnal dépendait de Notre Dame d'Aynes ce village est proche du Lot,
à la frontière entre l'Aveyron et le Cantal. Montarnal est situé à :
3 km de la Garrigue en Rouergue,
4km
de Cantagrel, 4 km de Le Fraysse,
5 km de Sénergue,
6 km de Boutesourde et d'Anglars,
7km d'Espeyrac,

50km
de Villfranche en Rouergue. ) : voir carte Cassini.

-----------------------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Par ailleurs j'ai trouvé un FRAISSE chirurgien à Lyon, impliqué dans l'affaire des poisons...
(Faits reprochés : Vers 1675)
Mais rien ne dit pour l'instant, qu'il ait des liens de parenté avec les FRAISSE de l'Aveyron :
Voir les archives de la Bastille, sous Louis XIV :
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Retour à la page principale