Retour à la page principale
Vers la descendance de Guibert Fraisse
Vers la descendance d'André Tahier

Fiche individuelle de Georges Léon DUVAL de FRAVILLE

Georges Léon DUVAL de FRAVILLE est né le vendredi 21 septembre 1855 à Condes.
Il est l'enfant légitime de Gustave DUVAL de FRAVILLE, Auditeur au Conseil d'État,
Sous- Préfet de Montmorillon (Vienne) en 1849 et de Lure en 1851, puis maire de Condes, âgé de 33 ans
et de Pauline Frédérique Ursule PREVOST de VERNOIS, âgée de 23 ans.
Il est le frère d'Antoine (né en 1854).
Il est Polytechnicien et Chef d'Escadron.
Le jeudi 14 avril 1881, sa mère Pauline PREVOST de VERNOIS meurt, âgée de 49 ans. Georges a 25 ans.

Il épouse Marie Hélène Jeanne BOURDON de VATRY, l'enfant légitime de Marc Edgar Joseph BOURDON de VATRY
et de Marie Camille Thérèsine Félicie VARAIGNE DU BOURG, le mardi 3 août 1886 à Paris Xvi (75).
Il est alors âgé de 30 ans. Elle a 22 ans.

Ce couple aura six enfants :
- Camille Marie Pauline
- Bertrand
- Margueritte Marie Radegonde
- Paul Marie Fernand
- Pierre Marie Jacques
- Marie Cécile Charlotte


Le mardi 4 octobre 1887 naît sa fille Camille Marie Pauline. Georges a 32 ans.
Le samedi 10 novembre 1888 il perd son fils Bertrand, âgé de moins d'un an. Il a 33 ans.
Le samedi 10 novembre 1888 naît son fils Bertrand. Georges a 33 ans.
Le mercredi 18 septembre 1889 naît sa fille Margueritte Marie Radegonde. Georges a 33 ans.
Le vendredi 24 octobre 1890 naît son fils Paul Marie Fernand. Georges a 35 ans.
Le jeudi 11 mai 1893 naît son fils Pierre Marie Jacques. Georges a 37 ans.
Le dimanche 11 août 1895 naît sa fille Marie Cécile Charlotte. Georges a 39 ans.
Le lundi 9 mars 1908, son père Gustave DUVAL de FRAVILLE meurt, âgé de 85 ans. Georges a 52 ans.
Le samedi 20 juin 1908 il perd sa fille Camille, âgée de 20 ans. Il a 52 ans.
Le dimanche 30 août 1914 il perd son fils Paul, âgé de 23 ans. Il a 58 ans.
Georges Léon DUVAL de FRAVILLE meurt le jeudi 26 mai 1932 à Versailles, âgé de 76 ans.
Admis 241 ème sur 250 à Polytechnique en 1874, il passe 33 ème sur 261 de la 2 ème à la 1 ère Division en 18756.
Il sort de l'école 33 ème sur 252 en 1876. Il est admis 2 ème sur 137 élèves au service de l'artillerie. Breveté d’état Major,
Lieutenant au 11 ème Régiment d'Artillerie de Forteresse (1878), Capitaine au 8 ème Régiment d'Artillerie de forteresse (1883),
Chef d'Escadron au 40 ème Régiment d'Artillerie, il est rayé des cadres en 1910. Il a été Chevalier de la Légion d'Honneur (1878) et maire de Grandchamp (Seine-et-Oise).