Retour à la page principale
Vers la descendance de Guibert FRAISSE

Vers l'arbre d'ascendance de Philippe FRAISSE

Fiche individuelle de Marie Catherine BONNIOT

La date de naissance de Marie Catherine BONNIOT n'est pas connue.
(Elle est née, dans l’île de Saint Christophe, en 1702 ou avant).
Elle est la fille légitime de Jean BONNIOT (dit "la plume") chirurgien major au fort Saint Louis, habitant de la Baye de Mesle quartier d'Aquin.
et d'Élisabeth MERGUIN (MARGANE), fille de Georges MERGUIN MARGANE et de Marguerite MOREAU de Limerick en Irlande.

Marie Catherine est la sœur de Marie Madeleine (° vers 1694 estimé ; x 1715), d’Élisabeth °1703, de Jean-Baptiste °1704
et de Jean ° 17 décembre 1707, nés paroisse de Torbeck et aussi paroisse des Cayes :
Tous ces actes de naissance étant retranscrits dans le registre de l'ancienne grande paroisse des Cayes du fond de l'isle à vache
qui avant 1719 regroupait Torbeck et les Cayes et aussi paroisse Saint Louis du Sud :
Pour, Julienne née en 1710 et Françoise, (°1712, + 1714), on retrouve les actes dans la paroisse de Saint Louis du Sud,
(on y retrouve aussi en 1715, leur sœur aînée, Marie Catherine BONNIOT, comme marraine lors d'un baptême).

Jean BONNIOT meurt le 19 janvier 1714, voir son acte de décès, paroisse de Saint Louis du Sud, sa femme Élisabeth MERGUIN ou MARGANE
se remariera en 1715, avec Joseph d'ARMARA, fils de Georges d'ARMARA et de Françoise de RANCE,
de la ville de Soullon (Soulom Hautes-Pyrénées ? ou Toulon ?)

Avant 1727, elle épouse Pierre ROUSSEAU, Ils habitaient la Plaine à Jacob (Saint-Domingue).
Qui, le 25 décembre 1705 fut parrain de Louise TRICHET, paroisse des Cayes et où il est dit chirurgien major, au fort Saint Louis.

à ma connaissance ce couple a eu quatre enfants :
- Elisabeth Victoire ° 11 décembre 1727
- Pierre Bertrand * ° 3 avril 1730
- Barthélémy ° 2 février 1733
- Claude ° 30 décembre 1736

Avant 1746, meurt son mari, Pierre ROUSSEAU.

Le lundi 30 mai 1746, elle épouse en seconde noce, Barthélemy SILLERS, Maître en chirurgie,
habitant du fond de l'isle à vache :
Je ne connais pas d'enfant pour ce couple.

Le 3 août 1761 (et donc durant la guerre de 7 ans : 1756-1763)
Elle est, depuis au moins 9 mois, à Paris, paroisse Saint Eustache (1er arrondissement),
avec sa fille Élisabeth Victoire ROUSSEAU :
Voir document sur une Obligation, signée par Elisabeth victoire ROUSSEAU, le 3 août 1761, à Paris. Ref. CVII / 496.

Marie Catherine meurt le 10 novembre 1780, âgée d'environ 80 ans, aux Cayes du fond de l'Isle,
à Saint-Domingue.
Voir l'acte de décès Archives d'Aix en Provence, ref. 85 MIOM /37.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Remarques : Dans le recensement de l’île de Saint Christophe (~1690)

On trouve un
Pierre BONNIOT,
un
François et un Élie ROUSSEAU,
un
Pierre FRAYSSE (frère de Joseph FRAISSE : Protestants de CAUSSADE)
un
Jacques TRICHET,
ainsi qu'un
David et un Pierre ADAM :
(la marraine d’
Élisabeth BONNIOT était une Françoise FEVRE, veuve de Pierre ADAM)
On y trouve aussi des
VIAU : François, Gilles et Julien.
et un
Jacques ALLAIRE
Donc l'origine de ces
BONNIOT, pourrait être des protestants qui ont été dans un premier temps
colons dans l’
île de Saint Christophe puis qui ont été chassés par les Anglais et sont alors venus
à
Saint-Domingue, grossir la paroisse des Cayes du fond de l'isle à vache, qui sera par la suite
scindée en deux vers 1719.