Retour à la page principale
Vers la descendance de Guibert FRAISSE

Vers la descendance d'André TAHIER
Vers l'arbre d'ascendance de Philippe FRAISSE


Fiche individuelle de Joseph Hippolyte DURAND
Photo


Joseph Hippolyte DURAND est né le lundi 9 juillet 1827 à Nantes (44).
Il est l'enfant légitime de Joseph René DURAND, Capitaine au long cours, âgé de 30 ans,
et d'Esther BRUN, âgée de 17 ans. (Il est donc aussi le petit fils du Guillaume DURAND qui fut maire de Saint-Nazaire de 1811 à 1815).
Voir son acte de naissance : AM de Nantes, 1827 ; 3ème, 4 ème canton, acte N°458, p.95/185.
Avant le remariage de sa mère, il habite Nantes, quai de la Fosse, 4 ème canton.
En 1828, (Le mercredi 22 octobre) meurt son père, Joseph René DURAND, à l'âge de 31 ans. Joseph Hippolyte a 1 an.

Joseph Hippolyte fit ses études au collège royal de Nantes, (il y fut vraisemblablement le condisciple de Jules VERNE).
Il eut aussi pour camarade d'enfance le peintre nantais Jules Élie DELAUNAY* (qui introduira plus tard son fils Hippolyte DURAND
dans le milieu artistique parisien).
*peintre néo-classique, né à Nantes, le 2 juin 1828, paroisse Saint-Nicolas, fils d’Élie -Vincent DELAUNAY et d’Arsène LEROY..

En 1835 (Le 8 novembre), à Nantes, sa mère Esther BRUN, épouse en seconde noce, Charles-Alexandre BLANCHARD,
(Officier de santé, qui avait été maire de Saint-Nazaire en 1830), Joseph Hippolyte a 8 ans.

Charles-Alexandre BLANCHARD sera le tuteur de Joseph Hippolyte DURAND. Le penchant de Joseph Hippolyte, pour la médecine
a donc peut être eu pour origine, l'influence de son tuteur. (Étant un praticien très expérimenté, celui-ci le conseillera sur le plan médical,
notamment lors de l'épidémie de fièvre jaune en 1861 à Saint-Nazaire).

Charles-Alexandre BLANCHARD avait acheté la maison située à l'emplacement du vieux cimetière, près de la chapelle Notre dame de l'espérance,
en face de la batterie côtière. C'est dans cette maison 201 rue Neuve à Saint Nazaire (44) que Joseph Hippolyte passera toute son enfance,
c'est également là qu'il vivra après son mariage, avec sa femme et sa mère. C'est aussi dans cette maison, que naîtront tous ses enfants
ainsi que deux de ses petits fils.

En 1849, Joseph Hippolyte sera interne de l'Hôtel Dieu et de l'hôpital des aliénés de Nantes. Joseph Hippolyte a 22 ans.

En 1854, alors qu'il est encore interne de l'hôpital de Nantes, il se rend dans la Meuse, à Void, pour soigner les malades atteints par l'épidémie
de choléras. Dans une longue lettre, le curé du pays évoque l'épidémie et lui exprime la reconnaissance des habitants pour son dévouement,
le conseil municipal lui vota des remerciements pour sa conduite courageuse. (Cliquer là pour lire cette lettre). Joseph Hippolyte a 27 ans

En 1860, il publie une thèse sur le traitement du tétanos. Il sera reçu comme Docteur en médecine à Paris. Joseph Hippolyte a 33 ans

En 1861, grâce à l'expérience et aux conseils de son beau-père, l'officier de santé BLANCHARD qui avait eu l'occasion de voir cette maladie,
il est le premier à diagnostiquer à Saint-Nazaire l'épidémie de fièvre jaune propagée à partir du bateau l'Anne-Marie.
Il rédigea alors les observations de 4 cas de fièvre jaune qu'il avait eu à traiter, observations qui furent publiées, avec beaucoup d'autres, 2 ans plus tard
par le docteur F. MELIER, venu de Paris pour combattre l'épidémie, dans "Relations de fièvre jaune survenue à Saint-Nazaire en 1861".
(Paris, Baillière en 1863 in 8e) p.136 à 144 ; 161 à 163 etc.) Joseph Hippolyte a 34 ans.
Cliquez là pour lire ces comptes rendus.

Voir l'histoire de cette épidémie dans:
Histoire Des Sciences Médicales, Tome XL, N°1, 2006 ; Par Bernard HILLEMAND



En 1862 (Le mardi 4 février) à Saint Nazaire (44), Joseph Hippolyte DURAND
épouse Marie Aglaé TAHIER, l'enfant légitime de Jacques François TAHIER, capitaine au long cours
et d’Éléonore-Aglaé BLANCHARD, Il est alors âgé de 34 ans et demi. Elle a 25 ans.

(Remarque : Charles Alexandre BLANCHARD est donc à la fois Le tuteur de Joseph Hippolyte et l'oncle maternel, de sa femme :
Marie Aglaé TAHIER).

Ce couple a eu six enfants :
- Hippolyte
- Louisa
- Anna*
- Amélie
- Charles
- Émile-Marie

En 1866, meurt son tuteur : Charles Alexandre BLANCHARD. Joseph Hippolyte a 39 ans.

En 1869, (Le dimanche 5 décembre) meurt sa fille, Amélie DURAND, à l'âge de moins d'un an. Hippolyte-Joseph a 42 ans.

En 1870, Il est Commissaire Municipal à la mairie et membre du parti Républicain. Il est aussi nommé médecin du Lazaret de Mindin,
à ce titre, il du plusieurs fois s'interner avec des passagers malades et contagieux, arrivant d'outre-mer.
C'est là qu'il écrivit à sa famille "les lettres du Lazaret". Joseph Hippolyte a 43 ans

A partir de 1877, il publie, chaque année un Rapport sur les épidémies, dans le recueil annuel, du Conseil d’hygiène et de salubrité
de l'arrondissement de Saint-Nazaire.
Recueils conservés aux Archives Départementales de Loire Atlantique. Joseph Hippolyte a 50 ans

En 1881, le recensement précise, qu’au 201 rue Neuve à Saint-Nazaire (44), ils habitent avec une famille QUIROUARD (famille de 4 personnes). Joseph Hippolyte a 54 ans.

En 1888 (le 18 mai), après son échec aux élections, il publie une Lettre de remerciements aux électeurs, dans la Démocratie de l'Ouest,
promettant de défendre toujours, ces deux causes : "Hygiène et charité". Joseph Hippolyte a 61 ans.

Cette même année, il fit faire son portrait, ainsi que celui de son fils aîné, par Albert Edmond Laurent LEROY (1860, 1939) .
En 1888,
son fils Hippolyte DURAND-TAHIER est alors âgé de 25 ans, il est journaliste et vient de publier sa première poésie dans "la Démocratie de l'Ouest"

Cette année là, il est aussi introduit dans le milieu artistique parisien, par le peintre néo-classique Jules Élie DELAUNAY1828 Nantes ; + 1891 Paris) :
Un camarade d'enfance De son père. (D'après une lettre du docteur DURAND et par une notice nécrologique d'Hippolyte DURAND).
(Remarque : Il est possible que Jules Élie DELAUNAY soit apparenté avec Albert Edmond Laurent LEROY,
en effet il était le fils d’une
Arsène LEROY et d’un Élie-Vincent DELAUNAY).

(Le portrait du père (qui a alors 61 ans) est en ma possession, ce portrait est signé (en haut à droite) E LEROY 88,
avec au dos sur la planche de bois où est encollé la toile, écrit à l’encre de chine le nom de sa femme : TAHIER)
Cliquez là, pour voir ce tableau.

En 1889, (le 5 janvier) il publie "Lettre sur le docteur Benoît", dans le courrier de Saint-Nazaire :
C'est un éloge du docteur Alcide BENOÎT, l'un de ses confrères qui venait de mourir : Joseph Hippolyte a 62 ans.


Joseph Hippolyte DURAND meurt le vendredi 17 juin 1892 à Saint Nazaire (44) à l'âge de 64 ans.

Il fut enterré dans la concession B 16, au cimetière de la Briandais à Saint Nazaire
Voir le discours fait à ses obsèques par M. CADO.

Après sa mort, son nom a été donné, par décision municipale du 8 avril 1914, à la rue formant le prolongement du boulevard de l'océan ;
Voir photo. (Non loin de l'emplacement de la maison où il a passé toute sa vie).

Retour à la page principale